Fibromyalgie : Expérience de Cryothérapie corps entier

June 25, 2015

 

Retrouvez dans cet article le ressenti séance par séance de Christine, atteinte de fibromyalgie depuis plusieurs années.

 

Jours par jours elle a prit le temps de noter la manière dont elle vivait les séances et comment son corps réagissait. Elle tenait a expliqer aux autres fibromyalgiques les avantages et inconvénients de ce soin quelle a réalisé chez Cryocare.

 

retrouvez ici le déroulement d'une séance -> http://www.cryocare.info/#!-propos1/cn8f

 

 

Voici son témoignage :

 

Fibro depuis 10 ans j'ai essayé plusieurs méthodes pour ne plus souffrir mais le résultat était toujours éphémère. Mon moral était de plus en plus bas. De gros doutes faisaient que je n'osais pas franchir le cap mais mon moral et mes douleurs augmentant en intensité, je me suis lancée.

 

A mon arrivée j'ai été prise en charge tout de suite : avant la première séance on vous explique ce qu'est la cryothérapie et comment elle agit sur votre corps... Ensuite, on vous demande de remplir un questionnaire médical (téléchargeable sur le site) puis s'il n'y a pas de contre-indication, on vous explique le déroulement de la séance vous donnant les précautions à prendre.

Si ce n'est déjà fait, on se met en maillot de bain (2 pièces), on enfile des gants et des chaussettes pour protéger les extrémités du froid, puis on entre dans la cabine. Là, on est debout, la tête à l'extérieur, au milieu d’une fumée blanche provoquée par la différence de température entre l’air ambiant et l’intérieur de l’appareil. On a toujours un visuel avec le kinésithérapeute qui reste présent et parle avec vous durant ces 3 mn tout en gérant la température en fonction de votre ressenti et de votre pathologie. Dès que le compte à rebours commence, vous devez tourner doucement sur vous même pour ne pas rester statique.

 

Lundi 8 : c'est ma 1ère séance, il est 10H30. Pour une prise de contact on n'ira pas au delà de -150 degré. A l'intérieur du caisson on sent le froid qui petit à petit monte le long des tibias pour s’attaquer aux hanches et grimper ensuite le long des bras La troisième minute est la plus dure mais finalement (en discutant) elle passe aussi vite que les autres. En sortant on a énormément soif. Un peu mal à la tête, des nausées qui vont rester jusqu'au lendemain et mal au cou. Par contre on se sent tonifier. Dommage que ça ne dure pas plus de 30mn : après c'est le coup de masse. Pas moyen de dormir tellement j'ai eu du mal à me réchauffer. Je commençais à peine à "retrouver" une température normale que l'heure de ma 2ème séance arrivait. Il est 16H. Le froid ne m'a pas quitté.

A -160 degré c'était limite insupportable... sans doute la fatigue et le ressenti de la première séance. Les effets restent identiques par contre le soir impossible de lutter : moi qui ne savais plus ce que dormir voulais dire j'ai rencontré Morphée plus vite que prévu. Les douleurs continuent à me faire souffrir mais différemment. Je n'arrive pas trop à expliquer le changement mais on sent qu'il se passe quelque chose. Cette nuit, je me suis levée plusieurs fois à cause des douleurs, mais contrairement à d'habitude, je me suis rendormie aussi vite.

 

Mardi 9, 3ème séance il est 13H : -170 degré. On a l'impression d'être un surgelé. Le froid vous enveloppe tout de suite commençant par les zones habituellement douloureuses (genoux, bras, cuisses) si bien que l'espace d'un instant, cette douleur devient plus gênante que le froid lui-même. Les sensations restent les mêmes.

Puis arrive la 4ème séance. Il est 19H30. Je n'ai pas réussi à me réchauffer du coup c'est gelée que je rentre dans le caisson. Aujourd'hui c'était très dur : j'ai vraiment eu du mal à supporter le froid. On est resté entre -140 et -150. Mon genoux me faisait extrêmement mal et c'est la première fois que j'avais les doigts gelés.

 

Mercredi 10, 5ème séance, 11H45. Aujourd'hui -170 degré. La troisième mn était la plus dure. Mais dans l'ensemble ça a été.

A 16H, ma 6eme séance. -190 : je ne pensais pas y arriver mais honnêtement je pense que c'est grâce au kinésithérapeute qui nous parle sans arrêt si bien que l'on ne focalise plus sur la température. A un certain stade, on a l'impression d'être tellement congelé que l'on ne sent plus le froid. Par contre, en sortant c'est comme si vous aviez des milliers de petits glaçons sur le corps : on a l'impression qu'on va se casser en 1000 morceaux mais cette sensation disparaît rapidement. Ce qui reste longtemps par contre c'est la fraîcheur intérieure et la fatigue qui s'installe. 
Deux heures après les sensations de brûlure sont toujours là très intenses mais différentes et du coup plus supportables. C'est un peu comme si vous brûliez mais dans le froid. Étrange non ???.
Cette nuit était comme les autres, des douleurs atroces dans le dos et sur les hanches. Je me suis levée plusieurs fois mais c'est la première fois depuis le début de mes séances que je n'arrive pas à me rendormir et que je me lève sans avoir cette impression d'être cassée de partout. Assez paradoxal !!!

 

Jeudi 11, 13H, 7eme séance : j'appréhendais vraiment... la nuit ayant été courte. En fait c'est tout le contraire, c'est la première fois que je n'ai pas senti le froid (-180) sauf au bout des pieds et des doigts. A mon retour, une grosse fatigue passagère et des picotements (genre engelure) sur la fesse droite, le cou et le bras droit.

Changement de rythme : cette AM pas de repos. Envie d'une ballade en famille, (ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps). Contrairement à d'habitude, je ne me suis pas traîné et ne suis pas rentré complètement naze. En bref j'ai vraiment profité de cette AM.

A 19H30 l'heure de ma 8eme séance. -150 le froid attaque tout de suite mes doigts, ma hanche droite et s'agrippe à mon genoux. Le ressenti est différent : toujours aussi soif mais par contre j'ai terriblement chaud. Les bras sont lourds et me brûle "froid". Cette nuit, les douleurs m'ont réveillé à plusieurs reprises mais à chaque fois je me suis rendormie.

 

Vendredi 12, 9ème séance, 11H45 - je n'ai pas trop fait attention à la température mais le froid était vraiment supportable sauf sur la cuisse droite et le bout des doigts. En plus les 3mn sont passées hyper rapidement. A ma sortie j'avais presque trop chaud....

16H00, 10eme et dernière séance ... En fait je n'ai même pas regardé la température... Le froid a glissé le long de mon dos pour s'emparer de mes doigts. J'avais l'impression de commencer quand on m'a dit : c'est fini... A ma sortie comme hier, j'étais trempée de chaud.

 

 

Le premier bénéfice de cette cure est le moral que l'on retrouve : le sommeil que l'on avait perdu revient petit à petit, les "petites" douleurs quotidiennes sont atténuées et les plus fortes sont ressentis différemment. Du coup, on accepte mieux. On a plus cette sensation, en se levant le matin, d'être cassée de partout et de ne pas avancer. On ne ressemble plus à un zombie courbé par la douleur. On se sent enfin "humaine" et on retrouve même le sourire (c'est peu dire !). On a plus ce désespoir qui nous ruine le moral même si les douleurs sont toujours là certaines disparaissent (ma douleur au genou par exemple, même si dans le caisson c'est différent). Je n'ai plus les pieds gonflés et je peux enfin mettre autre chose que des tongs... En résumer on reprend goût à la vie et aux autres.

Je ne sais pas combien de temps dureront ces effets mais même si c'est éphémère, c'est une pause qui fait vraiment du bien..

Un grand merci aux trois kinés qui m'ont suivi pendant cette cure

 

Christine.

Please reload

Featured Posts

perdez 800 calories en 3mn !

March 10, 2015

1/5
Please reload

publications récentes
Please reload

Archive